Chemin : Accueil > Blog bio > Alimentation > Apports nutritionnels quotidien conseillés par l'Anses

Apports nutritionnels quotidien conseillés par l'Anses

Par Karine Bioetbienetre - Imprimer cet article

Ce mardi 24 janvier, L'Anses a donné ses recommandations pour de nouveaux repères nutritionnels. 

Sont en ligne de mire de l'agence : le sucre, le sel, la charcuterie et notre consommation de viande.

 

L'objectif : permettre aux personnes de mieux couvrir leurs besoins nutritionnels, tout en faisant de la prévention sur les risques de maladies chroniques, cardiovasculaires, et en limitant l'exposition aux contaminants alimentaires.

 

Apports nutritionnels quotidien

 

Nos besoins nutritionnels revus pour notre santé

 

Diminuer sa consommation de sucre et boissons sucrées, type soda.

Moins d'un verre de soda ou jus de fruits par jour.

L'Anses veut ainsi inciter davantage les Français à la modération. L'idéal restant des repas à l'eau pour que ces boissons sucrées soient le plaisir des week-end.

A savoir : beaucoup de plats préparés sont également riches en sucre et en sel pour leur donner plus de goût, et nous créer davantage d'appétence.

 

Diminuer sa consommation de viande rouge, porc...Pourquoi ? 

Ces viandes souvent consommées deux fois par jour par les Français, augmentent notre exposition aux risques de maladies cardiovasculaires. 
C'est pourquoi on nous les conseille à seulement 70 g par jour.
Pas de quoi arranger les industriels, puisque cela correspond à une demi tranche de viande présentée en barquette. Ce qui peut nous paraître également "radin" pour le coup dans l'assiette, aux vues des habitudes actuelles des Français. 

 

Augmenter sa consommation de légumineuses, pourquoi ?

Pour remplacer la viande ! Puisqu'elles sont riches en protéines.
100 g de légumineuses apportent autant de protéines que 100 g de viande, de poisson ou d’abats (sans apporter de graisses saturées )
Les légumineuses contribuent en plus à un meilleur transit, puisqu'elles sont également riches en fibres (jusqu’à 25 % de leur poids), ce qui les rend également intéressantes dans la prévention de la constipation mais également pour la régulation du taux de sucre sanguin.

 

Réduire l'exposition aux contaminants alimentaires

De quel contaminant parle-t-on ?

Pour un nombre limité de contaminants, notamment l’arsenic inorganique, l’acrylamide (risques de cancer) et le plomb, les niveaux d’exposition restent « préoccupants ». Des efforts de réduction restent donc « nécessaires », selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation.  

 

Elle conclut qu'« ils permettront, à terme, que les choix alimentaires de la population soient gouvernés par les contraintes nutritionnelles et non par les niveaux de contamination de l’alimentation ». Dans ce contexte, l’Anses réitère sa recommandation aux consommateurs de diversifier leur régime alimentaire et les sources d’approvisionnement.

 

 

Apport quotidien recommandé 

 

Voici les repères actuels du Programme National Nutrition Santé (PNNS) rendu public ce jour par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail 

 

Viandes

Hors volailles, pas plus de 70 g par jour de viande de boeuf, porc, agneau, veau... 

 

Charcuterie
Jambon, saucisson... Pas plus de 25 g par jour

 

Sucres 

Pas plus de 100 g par jour.

Pour les sodas, un verre par jour maximum, y compris les jus de fruits

 

Sel 

Limiter sa consommation

 

Poisson 
2 fois par semaine, dont un poisson gras (tel que sardine, maquereau...) pour ses apports en oméga 3.

 

Fruits et légumes
En consommer plus de 5 portions par jour, soit environ 400 g

 

Légumineuses

Pois chiches, lentilles, fèves... à privilègier

 

Féculents
Privilégier les moins raffinés (pain, farine, pâtes...)

 

Matières grasses

Privilégier des huiles de colza, noix... riches en acide alpha-linolénique, un acide gras essentiel appartenant à la famille des omégas 3.

 

 

Autres articles à lire :

 

Viande de boeuf : Quel est l'impact écologique de cette production ?

Huile de palme et Nutella = cancer, maladies, déforestation

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter cet article !

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.

Produits à la une

Produits en promotion