Chemin : Accueil > Blog bio > Alimentation > Le calcium

Le calcium

Par Karine Bioetbienetre - Imprimer cet article

Le calcium est un minéral très abondant dans notre organisme. Il est l’élément fondamental de la croissance de notre squelette, et de son entretien.

 Il est, avec le phosphore, le constituant principal de l’os.


En perpétuel renouvellement, l’os perd chaque jour du calcium et c’est pour cela que l’on doit consommer chaque jour des aliments riches en calcium.

De plus en plus reconnu comme jouant un rôle important dans la réduction du risque d’hypertension artérielle, de cancer du côlon et de la prostate, de nombreux aliments en sont une source riche.

 

Boire de l’eau pour couvrir son besoin en calcium, est-ce suffisant ?
Non. Mais c’est un complément au lait, aux produits laitiers, aux légumes à feuilles vertes comme le chou, et à certains fruits secs qui en contiennent aussi.

 

Attention à la mauvaise assimilation du calcium
À tout âge, il est indispensable d’assurer une couverture quotidienne et suffisante des besoins en calcium. Mais pour pouvoir bien assimiler le calcium, puis bien le fixer dans l’os, il est nécessaire d’avoir autant de phosphore, de la vitamine D et un peu de fluor. Si ces compléments manquent, et malgré un bon apport en calcium alimentaire, il peut y avoir une mauvaise fixation du calcium sur l’os.

Certaines substances gênent l’assimilation du calcium comme l’acide oxalique que l’on le retrouve dans l’oseille et les épinards, il y a aussi l’acide phytique contenu dans le pain au son et le pain complet.

Carences :
Un régime n’apportant pas suffisamment de calcium n’est apparent que lorsque surviennent des modifications au niveau de l’os, c’est là qu’apparaissent les signes de carence que sont : l’ostéoporose chez l’adulte et le rachitisme chez l’enfant, des déformations squelettiques et articulaires, des douleurs osseuses, des crampes musculaires et abdominales, des tétanies, des fourmillements dans les extrémités des doigts, de la nervosité et de l’irritabilité, des troubles de la mémoire et des maux de tête ou encore des problèmes respiratoires.

 

Excès :
Chez un sujet sain, l’excès de calcium alimentaire est éliminé par les selles, l’urine, la sueur et le lait pour les femmes allaitantes. Chez un sujet plus sensible, un apport élevé de calcium peut conduire à des calculs dans la vessie.

 

Nos besoins calciques peuvent être couverts par une consommation de produits laitiers, de légumes et de fruits, et de certaines eaux.

Si le calcium est bien présent en grande quantité dans les produits laitiers, on oublie souvent que seulement 30 % de ce calcium est assimilable par l'organisme.  Dans une tasse de lait, notre corps n'absorbera au mieux que 90 des 300 mg du calcium contenu.

Le calcium des légumes est quant à lui deux fois mieux assimilé.
Une tasse de brocoli équivaut donc facilement à un verre de lait.

Parmi les autres bonnes sources de calcium, il y a le chou cavalier, les feuilles de navet, les sardines, le maquereau et le saumon rose en boîte avec les arêtes, le tofu traité au sel de calcium, les légumineuses (doliques à oeil noir, haricots blancs, etc.), les algues (hijiki, wakamé, etc.), le rutabaga, la mélasse noire (black-strap) et les figues.

Les aliments cultivés de façon biologique ou biodynamique sont naturellement plus riches en vitamine C, molybdène, manganèse, magnésium, cuivre, vanadium et silice que ceux provenant de la culture industrielle. Ces nutriments sont aussi essentiels à la santé osseuse que le calcium.

Source : Passeport Santé

 

Acheter des produits laitiers bio    Acheter des légumes bio près de chez soi

 

 

Autres articles :

Printemps : fruits et légumes de saison

Faire ses yaourts BIO

Commentaires (3)

Le 02 novembre 2015 à 07:43:26

Par Lili

J'ai une osteoporose très très avancée et pourtant je suis traitée que faire

Le 24 avril 2013 à 15:03:25

Par Alexel

Les produits laitiers sont un poison lent pour l'organisme, ils l'acidifient, entrainent des risques d'allergies sur le long terme, de pathologies ORL, fatiguent le foie et les reins et sont une source de sucre et de mauvais gras complètement inutiles, voire nuisibles pour notre organisme.

Nous sommes la seule espèce sur cette terre à consommer du lait au-delà de sa période de lactation (chez l'être humain l'allaitement dure moins d'un an). Et de plus le lait humain (le seul qui devrait être consommé, pas de vache ni de chèvre) est beaucoup plus liquide, léger, peu sucré et peu gras (donc moins "savoureux", mais plus digeste).
Nous sommes, là aussi, la seule espèce à consommer un lait qui ne lui est pas du tout destiné. Le lait de vache se destine au veau, un animal qui atteint sa taille adulte en quelques mois (au moins 15 ans pour nous) et il est donc totalement inapproprié pour l'humain, trop riche et bourré d'hormones de croissance (et maintenant d'antibiotiques !).

On sait l'usage exagéré du lait dans les sociétés occidentales responsable de nombreuses maladies inflammatoires et cardio-vasculaires, il est temps de sortir de cette ineptie du "3 laitages par jour minimum". On devrait indiquer à tout le monde "1 laitage par jour au maximum".

Mais les lobbys agro-alimentaires des produits laitiers sont tellement puissants qu'ils empêchent toute discussion sur ce sujet pourtant tellement important en terme de santé publique (intoxication à l'échelle mondiale, et désastre écologique).

Regardez donc les quantités de calcium disponibles dans les fruits et légumes disponibles à la consommation et vous verrez qu'il est beaucoup plus intéressant de consommer des légumes riches en calcium ET en vitamine D, ce qui vous donne l'apport et son système de stockage en synergie, plutôt que de boire du lait ou manger de la crême fraiche...

Je ne consomme plus de lait depuis des années, et je ne me suis jamais aussi bien senti que depuis que j'ai arrêté, sans la moindre carence et mes os sont incroyablement solides, ma santé de fer et ma peau n'a jamais été aussi saine (fini les boutons à cause du lait !).

A bon entendeur...

Le 24 avril 2013 à 12:04:13

Par aaasteph

Si l'on parle de calcium sans parler de terrain...celà ne sert à rien...!! Plus vous mangez de produits industriels rafinés et sucrés, plus vous entrez en acidose et plus le corps va aller puiser une base dans le stock des os pour lutter contre cette acidose afin de maintenir le Ph cellullaire au dessus d'un certain seuil... plus on va alors consommer des produits laitiers plus on va alors le précipiter sous forme de calculs ou de boues vésiculaires...
Et quand le corps n'arrivera plus à lutter contre cette acidose il utilisera alors une pompe à protons...c'est à dire une tumeur...
Quand on sait qu'avec l'alimentation moderne nous sommes tous carancés en potassium et en vitamine D qui sont les outils nécessaires à l'assimilation du calcium...
La nutrition, c'est en fait plus compliqué mais aussi plus simple que l'on pense...méditez !!

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.

Blog bio
Le chocolat chaud, une recette de douceur pour les après-midi d'hiver....
Lire la suite

Produits à la une

Produits en promotion